L’histoire du village

Contenu de la page

Bureau Information Touristique, place de la Mairie  04 92 77 99 09

Dès l’époque pré romaine, la peuplade des Reii occupe un oppidum  sans doute implanté au sommet de la colline Saint-Maxime. Sous  le Haut-Empire, la Civitas Iulia Augusta Reiorum Apollinaris se développe dans la plaine. Chef-lieu de cité, implantée en limite de la province de Narbonnaise, elle se situe au croisement stratégique de plusieurs voies de circulation. De l’agglomération antique subsistent  les vestiges de deux ensembles thermaux, et le monument dit des Quatre Colonnes.

Image retirée.

Devenue un siège épiscopal, la ville se dote, dans le courant du Ve siècle, d’un baptistère et d’une cathédrale. Le groupe épiscopal est alors édifié sur les ruines de l’un des deux ensembles thermaux antiques. 

Vers les VIIe – VIIIe siècles, la population réinvestit le sommet de la colline Saint-Maxime, où l’on implante un castrum ; on y transfère alors le siège épiscopal, la cathédrale primitive devenant simple église paroissiale. La ville basse se peuple à partir du XIIe siècle. Elle est l’origine du centre ancien de Riez, aujourd’hui encore délimité par les restes du rempart du XIVe siècle, scandé de tours. Deux portes monumentales, la Porte Aiguière et la Porte Saint-Sols, donnent accès à la rue principale.

Le centre ancien abrite quelques hôtels particuliers datant du XVe , XVIe et XVIIe siècles. Le plus bel exemple est l’Hôtel de Mazan (1523), qui abrite un escalier au remarquable décor de gypserie.

Image retirée.

 

La présence de l’évêque et de sa cour, favorise le commerce et l’artisanat. Cet élan artistique et cette prospérité économique vont s’essouffler à la Révolution avec la perte de l’évêché.

Au début du XXe siècle, Riez se présente sous l’aspect d’un gros bourg rural. Certains citadins commencent toutefois à s’intéresser à la Haute-Provence pour son calme, son climat, la beauté de ses paysages et la richesse de son patrimoine. Un musée archéologique est créé en 1929. Depuis la fin des années 70, Riez connaît un nouvel essor grâce au développement du tourisme, à la proximité des Gorges du Verdon et à la retenue d’eau de Sainte-Croix.

https://www.durance-luberon-verdon.com